Ce billet est le plus récent de notre série Wealthsimple vous répond, dans laquelle Dave Nugent, notre gourou de la finance, nous aide à comprendre le monde de l’investissement.

Je ne comprends pas encore tout à fait ce qu’est Wealthsimple. Qu’est-ce que vous faites au juste?

C’est très simple : Wealthsimple est un gestionnaire de placements en ligne. Nous aidons les gens à bâtir de bons portefeuilles et nous leur donnons des conseils sur les meilleurs moyens d’atteindre leurs objectifs financiers, quels qu’ils soient : acheter une maison, rembourser une dette ou investir pour la retraite. Nous nous sommes démarqués en rendant ce processus incroyablement simple; il prend à peu près cinq minutes. Vous vous inscrivez en ligne et répondez à quelques questions qui nous aideront à préciser vos besoins pour déterminer une stratégie d’investissement optimale. Le moment auquel vous aurez besoin de votre argent et votre tolérance au risque sont des exemples d’informations que nous allons chercher. Ensuite, vous transférez de l’argent dans votre nouveau compte Wealthsimple. Nous utilisons cet argent pour acheter une combinaison diversifiée de FNB adaptée à votre situation, et à frais abordables. Nous gérons ces placements pour vous, rééquilibrons votre compte pour être certains que sa diversification demeure optimale à mesure que la valeur de vos investissements change. Le contact humain est vraiment important pour nous. Nous avons donc une équipe de conseillers qui peuvent vous aider par téléphone, si vous préférez faire ça de vive voix plutôt qu’en ligne.

En matière d’investissement, est-ce que l’entreprise a une philosophie générale?

Oui, nous privilégions une approche passive de l’investissement. En d’autres mots, vous, l’investisseur, décidez d’une combinaison d’actifs en fonction de certains paramètres (voulez-vous des placements plus risqués qui peuvent rapporter plus, ou est-ce que vos objectifs requièrent plus de stabilité?). Ensuite, vous regardez vos placements fructifier avec le marché élargi. La majorité des études démontre que le fait d’embaucher quelqu’un pour choisir des actions – ce que fait un fonds commun – est non seulement plus cher (puisqu’il faut payer des frais de gestion à cette personne), mais aussi moins efficace que d’acheter des fonds qui suivent des secteurs entiers du marché. On pourra y revenir plus tard si vous voulez.

Tandis que vous êtes passif, Wealthsimple travaille pour vous. À mesure que la valeur de vos actifs fluctue, nous rééquilibrons automatiquement votre portefeuille. Par exemple, disons que nous avons conçu un portefeuille qui investit 10 % de votre argent dans des actions provenant des marchés émergents et que le prix de ces actions chute. Wealthsimple rééquilibrerait donc de temps à autre votre portefeuille, dans ce cas-ci en achetant plus d’actions de marchés émergents et en vendant des actions des secteurs désormais surreprésentés.

Je vous ai déjà entendu utiliser l’expression « robot-conseiller ». Avez-vous des robots? Combien sont-ils? S’apprêtent-ils à prendre le contrôle de la planète? J’ai peur...

Le terme « robot-conseiller » a été inventé par les médias américains (robo-advisor en anglais) pour décrire une stratégie d’investissement qui comporte un minimum d’interaction humaine. Nous n’aimons pas trop le terme chez Wealthsimple, parce que nous sommes des humains. Certaines personnes, en entendant le mot « robot-conseiller », pensent au flash trading parce qu’ils ont lu Flash Boys : histoire d’une révolte à Wall Street de Michael Lewis*. *Ça n’a rien à voir avec ce que nous faisons. En même temps, nous utilisons la technologie pour créer les portefeuilles, puisqu’il été démontré que c’est plus efficace qu’un humain qui sélectionne des actions. Nous nous considérons comme une entreprise qui allie humains et technologie. Les algorithmes derrière notre philosophie d’achat ont été conçus par des humains brillants. La technologie prend le relais et évite tous les biais du comportement humain. Nous créons le système en fonction de ce qui rapporte et nous automatisons les décisions, parce que les ordinateurs gardent la tête beaucoup plus froide lorsqu’il y a de l’argent impliqué. L’émotion est l’ennemie de l’investissement réussi.
Et, bien sûr, nous avons aussi des gens à qui vous pouvez parler quand vous le souhaitez, que vous vouliez changer vos objectifs d’investissement ou simplement poser une question.

Donc il n’y a pas de robot Wealthsimple? Même pas un petit robotcute qui est ami avec tout le monde?

Je vous promets qu’il n’y a pas de robot.

OK. Vous investissez dans des FNB. J’ai lu récemment que Warren Buffet a demandé à ses héritiers d’investir dans des FNB, après son décès, pour éviter les frais « de friction » de l’investissement actif. De quoi il parle?

Lorsqu’on parle de frais « frictionnels », on parle des frais qu’on paie pour faire gérer activement notre argent. Un FNB qui suit le S&P 500, par exemple, facture environ 0,05 % en dépenses. C’est très abordable. D’un autre côté, les fonds communs américains coûtent souvent jusqu’à 1 %. M. Buffet a aussi dit que l’investissement actif ne donne pas un meilleur rendement.

Bon. Soyons transparents, alors. Quels sont exactement les frais chez Wealthsimple?

Nous n’investissons que dans des FNB, alors nous gardons nos frais très bas. Nous gérons aussi gratuitement les premiers 5 000 $ que vous investissez avec nous. Nous calculons les frais en fonction de combien vous avez investi :

Donc quelle est la différence entre payer 1 % ou 0,05 %? Ce ne sont pas des pourcentages qui font très peur.

La différence peut sembler minime en ce moment, mais les économies se composent au fil du temps. Un ou deux points de pourcentage de différence dans les frais peuvent facilement représenter des centaines de milliers de dollars au moment de votre retraite. Cela peut changer non seulement le moment de votre retraite, mais aussi la possibilité de la prendre.

Si je passais du temps à bâtir moi-même mon portefeuille avec des FNB, est-ce que je pourrais payer encore moins de frais?

Absolument. Ça dépend de comment vous voulez occuper votre temps, et d’à quel point vous avez confiance en vos compétences financières. Posez-vous ces trois questions : est-ce que je sens que je peux me passer d’aide pour ma planification financière et la conception d’un parfait portefeuille de FNB? Est-ce que je veux être responsable du rééquilibrage de mon compte? Est-ce que je veux avoir la responsabilité de prendre des décisions difficiles quand le marché chute? Si vous avez répondu « peut-être » à une de ces questions, nous sommes une solution à considérer.

Un conseiller financier m’a déjà dit que tout le monde aime l’investissement passif quand le marché est en hausse, mais que lorsque la tendance sera à la baisse, je serai heureux qu’il soit là pour minimiser les dégâts.

L’argument de vente numéro un pour l’investissement dit actif – c’est-à-dire lorsque les gens croient qu’ils peuvent sélectionner des actions ou des secteurs qui performeront mieux que l’indice boursier général – est qu’un conseiller va vous protéger des baisses. Mais il y a plein d’études qui ont démontré que plus de 80 % des gestionnaires actifs ne réussissent pas à battre l’indice boursier général sur une période de 10 ans. Vous êtes mieux d’être bien certain que votre conseiller fait partie des autres 20 %. Ce qui est évidemment impossible à savoir.

Quand je pense entreprise de technologie, je pense rythme de travail essoufflant et

partys de fou. Est-ce que mon argent va servir à embaucher Kanye pour votre party de Noël? Ç’a l’air cool, mais non. Nous sommes une entreprise financière et nous faisons de la gestion d’argent. Il est très important pour nous de dépenser intelligemment. Nous avons même écrit sur le sujet. Nous prévoyons exister encore longtemps.

Justement, parlant de ça, les entreprises de technologie ne sont pas reconnues pour leur longévité. Si vous ne survivez pas, pour une quelconque raison, est-ce que mon argent va disparaître en même temps que vous?

Non. Vos comptes sont à votre nom, alors si quelque chose nous arrivait, les comptes existeraient toujours. Nous ne possédons pas vos actifs. Et il y a toujours le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE) qui vous protège.

Mais comment allez-vous faire de l’argent en facturant si peu de frais?

Nous pensons attirer beaucoup de clients, car ils comprennent qu’ils paieront beaucoup plus cher en faisant appel aux plus gros joueurs de l’industrie. (Et beaucoup de clients préfèrent tout simplement Wealthsimple à d’autres outils financiers.) Dans une banque traditionnelle, 50 % des frais que vous payez sont versés en commission aux conseillers. Selon nous, ces vendeurs n’ont pas mérité cet argent. Nos conseillers reçoivent des bonus seulement en fonction des commentaires de nos clients. De plus, les firmes d’investissement traditionnelles comportent souvent beaucoup d’employés de soutien, des gens qui font de la paperasse et dont les salaires sont payés avec votre argent. Une partie de notre stratégie est de supprimer toutes les dépenses superflues que paient les grandes banques.

Donc est-ce que Wealthsimple existe en partie parce que les grandes banques sont terribles?

Je ne pense pas que vous deviez investir avec nous parce que vous croyez que les banques sont mauvaises. En fait, je viens moi-même d’une grande banque. Je trouve qu’en général, les services de planification pour les clients à valeur nette élevée sont plutôt bons. Le problème, c’est qu’il faut des actifs d’un million de dollars pour y avoir accès.

Si je vous donne mon argent, est-ce que vous allez me déranger toutes les cinq minutes?

Si vous voulez nous parler, la porte est grande ouverte et nous sommes faciles à joindre par téléphone. Sinon, l’investissement, le rééquilibrage de portefeuille et tout le reste est automatisé. Vous n’avez pas à vous en préoccuper. Ou alors, vous pouvez surveiller votre solde tant que vous le voulez. Si tout va comme prévu, vous le verrez fructifier.